Cours

Les cours en compétences de base:

  • Lire et écrire 
  • Calculer
  • Compétences digitales (ordinateur, smartphone, tablette)

Pour un conseil personnalisé sur les cours dans votre région, appelez le numéro suivant :

0800 47 47 47 (gratuit)

Cliquez ici pour rechercher des cours

Agenda

mer., 28.9.2022
 – Berne
Compétences de base 2030
mer., 28.9.2022
 – Berne
Plateforme suisse éducation 2030
mar., 8.11.2022
 – Berne
Colloque national sur les compétences de base

Accès AUX compétences de base pour tous!

Consulter l’horaire du prochain bus sur son téléphone, calculer les réductions d’achat en magasin, écrire une note à une collègue de bureau, remplir sa déclaration d’impôts... Pour de nombreuses personnes en Suisse, ces actions simples en apparence sont loin d’aller de soi.

En effet, plus de 400'000 adultes en Suisse ont des difficultés avec les calculs de base dans la vie courante. Près de 800'000 adultes ne savent en outre ni lire ni écrire couramment, et peinent par conséquent à comprendre les textes qu’ils rencontrent. Les données de l’Office fédéral de la statistique de 2018 indiquent également que près d’un quart de la population suisse ne possède que peu, voire aucune connaissance numérique de base. 

Pour les personnes ne maîtrisant pas ces compétences, les situations de la vie courante peuvent représenter de véritables défis. Elles rencontrent des limitations dans la vie courante et professionnelle, voire sont même exclues de certains domaines de la vie. Souvent, elles dépendent de l’aide de leur famille, de leurs amis et d’autres personnes. Des compétences de base lacunaires peuvent se traduire par le sentiment ne pas être à la hauteur, du stress et un manque d’estime de soi, sans parler du risque plus élevé de perdre son travail ou de rester au chômage, notamment parce que l’accès aux formations de base et continues requises est plus difficile.

Les répercussions sociales et économiques sont considérables. Outre leur coût financier (p. ex. dépenses de l’assurance chômage, de l’aide sociale et de l’assurance-invalidité) et la non-utilisation du potentiel en matière de ressources humaines, ces répercussions touchent également des questions fondamentales telles que l’égalité des chances ou la participation sociétale, culturelle et politique.

La Fédération suisse Lire et Ecrire, ainsi que ses membres, se mobilisent afin que toute personne puisse acquérir davantage d’aisance avec les compétences de base.

index.jpg